« Semaine pour l’Egalité et contre le racisme », Nord-Pas-de-Calais, 25 au 30 novembre 2013

https://i0.wp.com/www.lesfiguresdeladomination.org/images/Semaine25-11-13.png
FUIQP Nord Pas-de-Calais

Semaine pour l’Egalité et contre le racisme25 au 30 novembre 2013 – reprenons la marche enclenchée en 1983

Evénements

Il y a 30 ans déjà, LA MARCHE POUR L’EGALITE ET CONTRE LE RACISME parcourait notre pays pour s’opposer au racisme et aux discriminations, dénoncer les crimes racistes et les politiques sécuritaires, et exiger l’égalité des droits pour tous les habitants de France.

Le petit nombre de marcheurs partis le 15 octobre de la banlieue lyonnaise dans l’anonymat l’isolement le plus complet se transforma progressivement en une marée humaine porteuse d’espoirs pour les habitants des quartiers populaires. Répondant à leurs appels, plus de 100 000 personnes convergèrent ainsi vers Paris le 3 décembre 1983 pour crier leurs exigences d’égalités. Dans notre région l’accueil des marcheurs fut l’occasion de soutiens massifs, de débats et d’initiatives multiples.

Trente ans après, force est de constater que l’espoir de ces dizaines de milliers de marcheurs de 1983 ne s’est jamais concrétisé. Les contrôles au faciès sont toujours d’actualité, les familles continuent d’être endeuillées par des crimes racistes, conséquences directes des politiques sécuritaires, exclusivement réservées aux quartiers populaires. Le racisme institué en système est devenu une « arme de destruction massive » des quartiers défavorisés en particulier, et de la France en général. Les résidents étrangers sont encore exclus du droit de vote, les conditions des sans-papiers (traités comme de la « chair à patron ») se sont détériorées gravement, et les actes islamophobes se banalisent et se multiplient, etc.

Du reniement à l’instrumentalisation, de la stigmatisation a la démagogie, les gouvernements socialistes ou de droite qui se sont succédés depuis 1983, construisent les « étrangers », leurs enfants « français » et plus largement tous les habitants des quartiers populaires, comme « une population dangereuse » à l’origine de tous les maux de la société. Ils ont tous contribué successivement à la construction d’un bouc émissaire, d’un « ennemi de l’intérieur » à surveiller et à contrôler. Commémorer la marche pour l’égalité et contre le racisme, c’est en tirer les leçons et poursuivre le combat. Reprenons la marche enclenchée en 1983, en participant à la Semaine pour l’Egalité et contre le racisme.

Le programme de la semaine disponible ICI.

L’affiche de la semaine disponible ICI.

L’affiche de la manifestation pour un féminisme anti-islamophobe du 28 novembre 2013 ICI et le tract d’appel ICI.

Source: Les figures de la domination

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s