Parution: Michael Augustin, « La vraie histoire de la Marche des Beurs », éditions Bellier, 15 novembre 2013

Préface de Najat Vallaud-Belkacem

Présentation

Chômage, pauvreté, ratonnades et meurtres racistes, rodéos et délinquance forment un mélange explosif aux Minguettes, une cité sensible près de Lyon. Le 20 juin 1983 à 2 h du matin, un maître-chien de la police tire sur Toumi Djaïdja. La balle transperce le ventre du jeune président de l’association SOS Avenir Minguettes. Une flaque de sang se répand en bas de la tour numéro 10, dite ‘tour de la mort’. Le coup de feu de trop ? Quatre mois plus tard, une dizaine de jeunes et quelques ecclésiastiques lyonnais entament, dans l’indifférence générale, une longue marche pour l’égalité et contre le racisme. Le 3 décembre, ils arrivent à Paris où 100 000 personnes font un triomphe à cette Marche des Beurs. Le soir même, François Mitterrand reçoit les marcheurs à l Élysée. Que s’est-il passé entre ces deux dates ? Comment la France profonde a-t-elle accueilli les loubards des Minguettes ? Découvrez la vraie histoire de la Marche des Beurs, l’une des plus belles aventures humaines du XXe siècle.

Journaliste professionnel, Michael Augustin vit et travaille à Lyon. Rédacteur en chef du site d’informations Lyon Info, il collabore également avec d’autres publications locales et nationales.

Source: éditions Bellier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s