Soirée-débat « Mémoire vive des luttes de l’immigration », Paris, 6/03/2014

En passant

Le Gisti et le Cedetim vous invitent à une soirée débat

autour de la sortie du livre, édité par le Gisti, Mémoire des luttes de l’immigration en France, coll. Penser l’immigration autrement

Mémoire vive des luttes de l’immigration

Le jeudi 6 mars 2014, de 19h à 22h (accueil dès 18h30)
au CICP, 21 ter rue Voltaire 75011 Paris (M° rue des Boulets)

Égalité des droits, anticolonialisme et racisme, logement et conditions de vie, travail, autant de thèmes qui ont ponctué les luttes de l’immigration. Revisiter cette longue histoire des luttes passées est

une manière d’alimenter celles du présent à l’heure où la contribution des populations étrangères à l’histoire de France est mise en doute.

Venez en discuter et en débattre autour d’un verre avec les auteur.e.s de l’ouvrage.

Pour commander cet ouvrage : http://www.gisti.org/publications

Carton d’invitation

Colloque « Histoire et mémoire de la Marche pour l’égalité et contre le racisme », Nanterre, 4-5 décembre 2013

En passant

Télécharger le programme

Programme du colloque

« Histoire et mémoire de la Marche

pour l’égalité et contre le racisme »

Mercredi 4 décembre 2013, Salle des conférences, bâtiment B

Université Paris Ouest Nanterre la Défense (RER A – Station Nanterre Université)

Entrée libre dans la limite des places disponibles

9h Accueil des participants

9h30 Ouverture

Abdellali HAJJAT (Univ. Paris-Ouest)
Ghislaine GLASSON DESCHAUMES (Labex Les passés dans le présent)

Valérie Tesnière (BDIC)

10h Session 1 : « La Marche dans l’espace des mobilisations »

Présidence : Bernard LACROIX (Univ. Paris-Ouest)

Foued NASRI (Sciences Po Paris) : « Le ‘collectif Rhône-Alpes’ : la tentative de construction d’un espace de représentation à l’échelle locale et nationale (1983-1985) »

Victor COLLET (Univ. Paris-Ouest) : « Entre critique et soutien : la participation ambivalente du comité Gutenberg (Nanterre) à la Marche pour l’égalité des droits et contre le racisme de 1983 »

Vincent GAY (Univ. d’Evry) : « Sur le mouvement beur et les travailleurs immigrés »

Abderahmen MOUMEN (Univ. de Perpignan) : « Participation et mobilisation des ‘enfants de harkis’ à travers la Marche pour l’égalité et contre le racisme »

13h Déjeuner
14h30 Session 2 : « La Marche et le champ politique »

Présidence : Bernard PUDAL (Univ. Paris-Ouest)

Abdellali HAJJAT (Univ. Paris-Ouest) : « La gauche de gouvernement et la Marche »

Angéline ESCAFRÉ-DUBLET (INED) : « Faire génération. Le rôle des artistes et l’écho culturel donné à la Marche »

Table-ronde en présence d’Ahmed BOUBEKER (Univ. de Saint-Étienne, modérateur), Christian DELORME, Djamel ATALLAH, Farid L’HAOUA (anciens marcheurs), Jean BLOCQUAUX (ancien membre de cabinet du secrétariat d’Etat chargé des immigrés), Kaïssa TITOUS (comité parisien d’accueil de la Marche), Zouina MEDDOUR (Femmes d’ici et d’ailleurs).

Jeudi 5 décembre 2013, Salle des conférences, bâtiment F (3e ét. – s.358)

Université Paris Ouest Nanterre la Défense (RER A – Station Nanterre Université)

Entrée libre dans la limite des places disponibles

9h Accueil des participants
9h30 Session 3 : La « génération de la Marche » et la société française

Présidence : Michelle ZANCARINI-FOURNEL (Univ. Lyon 1)

Ahmed BOUBEKER (Univ. Saint-Étienne) : « La Marche et l’avènement d’un espace public multiculturel ? »

Stéphane BEAUD (ENS Ulm) : « La génération sociale des ‘Beurs’ : des outsiders frappant à la porte du ‘club France’ »

Éric MARLIÈRE (Univ. Lille) : « Les héritiers des quartiers populaires : trois décennies depuis la ‘marche’ entre émeutes urbaines et désillusion politique »

Adèle MOMMÉJA (Univ. Paris-Ouest) : « Gérer l’héritage de la Marche pour l’égalité : les leaders associatifs entre distance et proximité à la ‘jeunesse issue de l’immigration’ »

13h Déjeuner
14h30 Session 4 : « La mémoire de la Marche »

Présidence : Marie-Claire Lavabre (ISP)

Farid TAALBA (Écho des Cités/BDIC) : « Transmission de la mémoire des luttes : itinéraire d’un militant de l’immigration »

Franck VEYRON (BDIC) : « Sauvegarder les archives des luttes de l’immigration et des habitants des quartiers populaires »

Table-ronde en présence de Nicolas BEAU (ex-journaliste au Monde), Nabil BEN YADIR (réalisateur de La Marche, sous réserve), Tarik KAWTARI (Écho des cités) et Louisa ZANOUN (Génériques).

17h30 Conclusion

Ahmed BOUBEKER (Univ. Saint-Étienne)

« L’intersectionnalité au prisme des marches militantes », Paris, 2 décembre 2013

En passant

affiche2

Groupe de travail du GTM : Migrations, mobilités et pays du Sud

« Genre, travail, mobilités » est une équipe du laboratoire Cresppa (UMR 7217, CNRS-Paris 8)

À l’occasion du 30ème anniversaire de la

Marche pour l’Égalité et contre le racisme

Journée d’échanges et de témoignages

Lundi 2 décembre 2013 de 9h30 à 17h30

59-61 rue Pouchet. 75017 Paris

L’intersectionnalitÉ

au Prisme des MArches militantes

(1983-2013)

Journée animée par François Brun

Avec la participation de Saïd Bouamama, Alima Boumédienne, Houria Bouteldja, Ismahane Chouder , Albano Cordeiro, Jessy Cormont, Faouzi Dhaouadi, Issy Doukouré, Danièle Kergoat, Mustapha Mohammedi, Marwan Muhammad, Ndella Paye, Simone Rivolier, Sidyi Soumaré, Martine Tessard, Kaissa Titous…

Sous réserve : Mogniss Abdallah, Saimir Mile,

Au croisement des rapports de domination, témoignages d’acteurs de cette marche, mais aussi de militant.e .s de plus jeunes générations qui « continuent de marcher » au regard des réalités auxquels  ils (elles) sont encore aujourd’hui confronté.e.s. 

Cette session s’inscrit dans l’un des principaux champs d’étude de notre équipe sur « les effets de pouvoir et de domination en lien avec les questions de citoyenneté, au regard de l’imbrication des rapports sociaux de classe, de sexe et de race ».

En l’occurrence, nous demanderons aux intervenant.e.s de bien vouloir témoigner de leur « raisons de marcher », jadis, naguère et aujourd’hui, sous l’angle du (ou des) rapport(s) de domination au(x)quel(s) leur expérience les a rendu.e.s particulièrement sensibles et qui a (ont) été à la source de leur rébellion.

Nous tenterons à cette occasion de dégager à travers ces retours d’expérience, qui devront être intergénérationnels, le sens de la marche mythique de 1983, de celles qui ont suivi et de la célébration d’un anniversaire qui, au-delà des inévitables opérations de récupération, devrait être bien davantage qu’une commémoration, une sorte de « retour vers le futur ».

La date de ce séminaire a été choisie à dessein à la veille des 30 ans de l’arrivée de la marche et au début d’une semaine dont on peut escompter qu’elle sera riche en initiatives diverses.

Coordination : Fatiha Talahite, Marguerite Rollinde.

Pour tout renseignement : sandra.nicolas@gtm.cnrs.fr

Site CNRS Pouchet, 59 rue Pouchet, Paris 17ème [métro « Guy Môquet » ou « Brochant » (ligne 13) ; bus n°66 arrêt « La Jonquière »]

http://www.gtm.cnrs.fr

Exposition de Filles et Fils de la République, Créteil, 29 novembre 2013

En passant

 

Une exposition photo, collective, présentée au centre social Petit-Pré-Sablières (CSPPS) par Filles et Fils de la République, retrace la “Marche pour l’égalité et contre le racisme” de 1983.

 

Rencontrez d’anciens marcheurs
Avant le décrochage de l’exposition sur la Marche de l’égalité et contre le racisme de 1983, venez rencontrer d’anciens membres des collectifs parisien et Rhônes-Alpes dont : Djamel Atallah, Farid Arar, Farid L’Haoua, Marie-Laure Mahé, Salika Amara, Rachida Azzougue, Youcef Boussaa, Saïd Idir…

VENDREDI 29 NOVEMBRE à 19h30
CSPPS, 43, rue Maurice-Déménitroux

 

 

Partie de Marseille, en octobre, cette marche qui rassembla de plus en plus de participants au fil de sa traversée de la France, de ville en ville, parvint en décembre à Paris où 100 000 personnes étaient là pour les accueillir. Un événement qui marqua l’entrée dans la citoyenneté des jeunes issus de l’immigration et la fin du mythe du “retour”.

 

photo de la marche de 1983 photo de la marche de 1983

 

Ouvert, du 15 octobre au 3 décembre, les mardi, jeudi, vendredi et samedi de 15h30 à 18h30. Entrée libre. CSPPS, 43, rue Maurice-Déménitroux (01 42 07 01 38).

Source: ici

Universités Européennes des Maisons des Potes, Paris, 5/6/7 décembre

En passant

Inscriptions aux Universités Européennes des Maisons des Potes les 5/6/7 décembre à Paris

30 ans après la marche de 1983, nous avons décidé d’agir à l’échelle européenne avec les forces antiracistes mobilisées dans les différents pays en solidarité avec les immigrés et réclamons l’Egalité des droits contre le racisme et les discriminations. Notre unité est d’autant plus urgente que nous affrontons tous une extrême droite raciste, xénophobe, sexiste, homophobe, qui propage la haine contre les juifs et les musulmans.

Retrouvons nous à Paris les 5/6/7 décembre pour débattre avec ceux qui mènent le combat pour l’Egalité contre le racisme et les discriminations dans toute la France mais aussi en Allemagne, en Belgique, en Bulgarie, en Espagne, en Grèce, en Italie, au Luxembourg, au Portugal, en Hongrie, en Angleterre, en Suède …

Vous pouvez prendre connaissance des combats que nos partenaires mènent dans tous ces pays d’Europe dans le dernier Pote à Pote que vous pouvez télecharger sur ce lien.

Avec nos partenaires, nous élaborerons des revendications communes pour une « Europe de l’Egalité »  lors de nos Universités Européennes de l’Egalité contre le racisme qui se tiendront à Paris les 5,6,7 décembre prochain , à l’issue du Tour de France de rencontre débats que des jeunes marcheurs vont réaliser du 7 octobre au 7 décembre prochain en faisant aussi étape au Luxembourg, en Allemagne, en Italie, en Espagne, en Angleterre et en Belgique.

Vous êtes tous invités à participer aux échanges lors du Tour de France comme lors des Rencontres Européennes. Ensemble nous pouvons honorer la mémoire des marcheurs de 1983 en donnant un nouveau souffle à ce combat. Comme les marcheurs de l’égalité le réclamaient déjà en 1983, cette nouvelle génération d’antiracistes réclame le droit de vote des étrangers extracommunautaires, qui depuis a été accordé dans de nombreux pays européens. Nous demandons la régularisation de tous les travailleurs sans papiers comme l’ont obtenu nos camarades italiens et espagnols. Nous demandons l’ouverture des emplois fermés aux non européens comme c’est le cas au Royaume-Uni.

Aujourd’hui, de nouvelles générations se mobilisent contre les discriminations en France comme dans toute l’Europe en organisant des opérations testings et en intentant des procès contre les discriminations. Nous demandons à la Justice européenne de reconnaitre ce procédé dans toute l’Europe comme c’est le cas en France depuis 2002 et que soient légalisées les «class actions» antiracistes comme aux USA.

Enfin, en convergence avec nos partenaires européens des mouvements LGBT et féministes pour Faire de L’Egalité Une Réalité nous réclamons que le droit au mariage pour tous adopté récemment en France soit accordé dans toute l’Europe, et nous défendons le droit à l’IVG, remis en cause par l’extrême droite dans de nombreux pays.

Unissons nous, militants associatifs,syndicalistes, militants politiques pour nous faire entendre du gouvernement et obtenir des politiques qui permettent de « Faire de l’Egalité Une Réalité »en France comme au niveau européen

Source: ici

Rencontre Histoires croisées France/Maghreb, Paris, 1er décembre 2013

En passant

Rencontre Histoires croisées France/Maghreb – Dimanche 1er décembre 2013

Participez à l’événement à l’occasion de l’édition de l’ouvrage La France arabo-orientale et du 30e anniversaire de l’arrivée sur Paris de la Marche pour l’Égalité et contre le Racisme.

Sous le haut patronage de Jean-Pierre Bel, Président du Sénat.
Rencontre organisée par le Groupe de recherche Achac.

L’Achac  propose de croiser les histoires, les mémoires et les regards dans la longue histoire des relations France/Maghreb à travers des tables rondes, des conférences, des moments de témoignages, mais aussi à travers la présentation de trois expositions et la projection de deux films documentaires inédits.
Cette rencontre se place au carrefour de plusieurs anniversaires symboliques, dont le 30e anniversaire de la Marche pour l’égalité et contre le racisme de 1983, mais aussi le centenaire du premier congrès panarabe de Paris de 1913, ainsi que le 150e anniversaire de la première présence des tirailleurs algériens sur le sol de France depuis 1863 au sein de la Garde impériale ou le 100e anniversaire de leur décoration à Longchamp par le président de la République en 1913. D’autres moments majeurs seront associés à cette rencontre et aux débats des deux tables rondes, comme la libération de la Corse par l’Armée d’Afrique en octobre 1943, le 14 juillet 1953 et les prémices de la guerre d’Algérie dans Paris, les accords de 1963 qui fonderont les politiques migratoires du demi-siècle qui suivra ou encore l’été 1973 dans le sud de la France et les violences contre les Maghrébins.
C’est tous ces moments charnières qui seront abordés lors de cette rencontre en présence d’une vingtaine de spécialistes et grands témoins.

De nombreux partenaires soutiennent cette rencontre, notamment le ministère délégué à la Ville, le ministère délégué aux Anciens combattants, la DMPA, l’Acsé, l’Onac, la Mairie de Paris (Délégation des droits de l’Homme, de l’intégration, de la lutte contre les discriminations et des citoyens extracommunautaires), le Laboratoire Communication et Politique du CNRS, Pangée Network, le Laboratoire URMIS de l’Université de Nice ou l’ANR EcrIn. Les partenaires-média du programme, France 24, France Culture et Le Nouvel Observateur, seront des relais de cette rencontre.

>> Télécharger le programme

Lieu :
Palais du Luxembourg
15 ter rue de Vaugirard • 75006 Paris
Métro lignes 4 et 10 : Station Odéon
RER B : Luxembourg

Inscription obligatoire pour les sessions du matin et/ou de l’après midi
Coupons-réponses à remplir et à envoyer à : contact@achac.com
Témoignages exceptionnels de Christian Delorme sur la Marche pour l’Égalité et contre le Racisme avec Rachid Benzine.

Interventions de :
– Jean-Pierre Bel (Président du Sénat),
– Christiane Taubira (Ministre de la Justice, Garde des Sceaux),
– François Lamy (Ministre délégué à la Ville),
– Naïma Charaï (Présidente du conseil d’administration de l’Acsé).
Expositions :
>> Présences maghrébines et orientales dans l’Armée française
>> L’histoire des présences arabo-orientales en France
>> Les joueurs maghrébins en Équipe de France de football
(Salle Clemenceau au Palais du Luxembourg)

Films documentaires :
>> Les Marcheurs, chronique des années beurs (à 12h30)
>> Les Marches de la Liberté (à 14h)
(Salle Clemenceau au Palais du Luxembourg)

Source: Achac